VISITE DES VILLAGES

EN DÉTRESSE

Présenté par l’Association JEUNESSES ACTEURS DU DEVELOPPEMENT DURABLE (J.A.2D)

en collaboration avec les CVD, (comité villageois de développement) et la plate-forme de mise en

synergie Kekchose Plus France.

Les villages concernés: Sambable du Canton de Kountoire, Tchankpe-Bossou du Canton de

Kountoire, Nangbangou du Canton de Nali et N’kpè II du Canton de Takpamba dans la

Préfecture de l’OTI-SUD dans la Région Savanes au TOGO.

La population est composée de différentes ethnies (Tchokossi, Kokomba, Mossi, Gangan,

Peuhl ...) Les quatre villages regroupent environ 723 habitants , soit 276 habitants à Sambable et à

Tchankpe-Bossou , 198 habitants à Nangbangou et 149 habitants à N’Kpè II. 130 élèves suivent

plus ou moins régulièrement les cours actuellement, dans cette classe et le préau qui reçoivent de

temps en temps d’autres enfants de la contrée. La dominance de l'activité principale est l’agriculture

et l'élevage. Les infrastructures socio-économiques pour ces villages :

– La seule infrastructure d’eau potable des quatre villages était le forage hors d’usage depuis

quelques années. Les habitants s’approvisionnent en eau à la rivière.

– Concernant la santé, il n’existe pas de centre de santé. Pour les soins, les populations doivent

se rendre obligatoirement dans la commune voisine se situant à environ 10 km et pour des

cas graves, à Mango, soit à plus de 150 km des villages.

– Concernant l'éducation, depuis l'origine des quatre villages, les infrastructures scolaires sont

précaires.

Les besoins ressentis au niveau des quatre villages sont similaires et se résument comme suit :

Besoin en eau potable, Besoin en infrastructures scolaires, Besoin en centre de santé .

Des conditions défavorables pour un bon déroulement des cours, base des échecs et des aba ndons

répétés dans cette école, celles-ci sont liées à :

• L’écoulement de l’eau dans les salles entraînant un arrêt momentané des cours,

• Le manque d’équipements,

• Le froid pendant la période de l’harmattan.

Effectifs actuels des classes ( les élèves sont quatre par table-banc) :

CP1-CP2 : 51, CE1 -CE2 : 59, CM1-CM2 : 20 soit, un total de 130 élèves .

Il y a quatre enseignants dont deux sont volontaires et recrutés par la population locale.

Le 17 janvier 2020, une équipe de délégation est venue sur place pour visiter les quatre villages en

détresse et faire un audit. Notre arrivée à redonner de l'espoir aux villageois qui comptent sur nous

pour que les enfants puissent étudier dans de bonnes conditions dans de nouveaux bâtiments

confortables comme pour les enfants de la capitale Lomé.

Il a été distribué des cadeaux aux enfants grâce au dévouement de la responsable de l'association

UFABES, Madame Adjambao Assetina Sni. Nous remercions la chefferie des quatre villages, les

directeurs d école, les enseignants, le chef du canton les communes, Monsieur Lazare Kokan,

consultant-formateur, Monsieur Sorogo Bila responsable de l'association JA2D et porteur de projets,

Monsieur Renaud Joseph président-consultant Kekchose Plus France et Madame Chantal Paillard,

presse écrite et filmée Le Petit Chroniqueur, en France.

Il y a eu aussi une distribution de cadeaux aux bons élèves du complexe EPP Douane de Mango,

dont le directeur du groupe A est Monsieur AMAH ESSO MAYO et la Directrice du groupe B

Madame SAKPATO SATA, par Madame Zénabou. Les enfants ont été ravis et ont chanté de joie.

Nous pouvons que encourager la réussite des constructions et des équipements sanitaires, une

urgence majeure pour le bien-être des enfants pour qu'ils puissent bien étudier avec les techniques

modernes ; ils seront la relève de demain, et, pour que ce milieux rural ne devienne pas désertique,

contribuez pour faire revivre ces villages en détresse !