L'Eglise à Auzances

Auzances

 L’église est du 13e au 15e siècle.

Elle comporte un berceau en plein cintre de la nef, un chœur vouté d’ogives, des chapiteaux sculptés, un clocher du 15e siècle et une piéta polychrome du 15e siècle. Le clocher a été foudroyé à deux reprises en 1955 et 2005 et à chaque fois restauré.

En 1965, l’église est décorée de fresques d’inspiration byzantine retraçant la vie du Christ, par Nicolas Greschny, peintre russe.

  Placée sous le vocable de Saint-Jacques-le Majeur, l'église d'Auzances est le plus ancien monument de la cité. Elle fut édifiée au début du XIIIéme siècle et reçut plus tard d'importantes modifications. Les arc-doubleaux retombent sur des colonnes engagées dans les piliers. Le choeur, moins haut que la nef, comprend une travée droite et un sanctuaire polygonal, le tout vouté d'ogives à profil torique retombant sur des culots nus. Posé sur quatre piliers, le clocher, qui a été élevé au XVéme siècle, avait deux étages ouvrant sur la nef par une haute arcade en tracé brisé. La partie supérieure de ce clocher a été refaite ne 1857 et surmontée d'une flèche en charpente. Cette église possède, entre autre une "descente de croix" attribuée à Daniel de Volterra et une piéta, statue en granit polychromé du XVIème siècle. L'église a été récemment décorée de fresques par Nicolas Greshny, un artiste héritier de la tradition byzantine.